Art et Métiers du Livre n° 277
Judith Rothchild, le noir en lumière

N° 277 - mars/avril 2010

8,50 €

ISSN : 0758413X

Actualités

bibliophilie

reliure d'art

estampe

Judith Rothchild, le noir en lumière

Les techniques «non-toxic» de l’estampe

« Non-toxic » est une expression originaire des États-Unis qui désigne une catégorie de nouveaux produits peu agressifs pour la personne et les procédures de gravure associées. Les outils et les produits chimiques de la gravure n'ont pas beaucoup changé depuis 500 ans. De nos jours, Rembrandt et Goya ne seraient pas dépaysés dans un atelier de taille-douce traditionnelle. Les vernis, les encres grasses ont conservé leur composition. Seuls les solvants issus de la distillation des térébenthines ont été remplacés vers 1870 par des produits de la chimie du pétrole, hydrocarbure de toutes sortes, essences, white spirit, huiles. Malgré les expositions d'œuvres créées à partir des nouvelles techniques et les nombreuses publications sur le sujet, les stages ouverts à tous, peintres, graveurs, lithographes, sérigraphes, les résistances restent fortes en Europe, principalement en France, à ces nouveautés venues d'Amérique qui n'ont pas que l'avantage d'être moins dangereuses pour la santé, elles offrent aussi une souplesse et des possibilités inédites. Non seulement elles couvrent toutes les techniques aux acides et aux vernis classiques mais elles sont insurpassables dans l'exercice des techniques mixtes, elles permettent d'obtenir en les combinant des effets de couleur et de matières difficiles à réaliser à partir des techniques traditionnelles, elles ouvrent les portes à l'intégration immédiate des images numériques dans l'image gravée. L'apprentissage en est beaucoup plus rapide, dans un environnement plus sain.

Auteur : Pronier Jean-Claude

Magazine : Art et Métiers du Livre n° 277 Page : 30-43