Art et Métiers du Livre n° 295
Octave Uzanne, homme de lettres et bibliophile

N° 295 - Mars/Avril 2013

8,50 €

ISSN : 0758413X

Bertrand Hugonnard-Roche nous invite à découvrir Octave Uzanne (1851-1931), homme de lettres, éditeur, bibliophile, journaliste affranchi… injustement oublié. Sa production dans les domaines du livre et de l’écrit dépasse de beaucoup ce que l’on peut juger possible de faire en une seule vie ! L’héliogravure est une technique photomécanique héritée du XIXe siècle. Dans son atelier, Fanny Boucher perpétue avec bonheur et créativité ce savoir-faire qui consiste à obtenir un tirage d’une image en gravure taille-douce à partir d’une plaque de cuivre qui reçoit au préalable l’empreinte d’un cliché. Walasse Ting, peintre, dessinateur et graveur, a réalisé un œuvre dont la polychromie enchante des thèmes simples et légers qui vont au fond des choses et disent la joie de vivre de ce grand maître de la couleur du XXe siècle. A la fin du XIXe siècle, la France prend possession de l’Indochine qui rassemble diverses provinces. Emmanuel Defert, jeune fonctionnaire, va s’attacher à promouvoir, à travers son œuvre gravé, les richesses et la beauté de ces lointaines contrées. Pour Dominique Penninckx, la reliure est une vocation et une passion. Depuis plus de 30 ans, elle séduit par son professionnalisme et son éclectisme de nombreux bibliophiles et la trentaine d’élèves auxquels elle enseigne ce noble art.

Actualités

bibliophilie

Octave Uzanne (1851-1931)

Une lueur pâlotte et vacillante flottant devant les rayonnages d’une bibliothèque chargée de riches reliures décorées?: voilà ce que l’injustice oublieuse d’une notoriété mal récompensée laisse entrevoir d’Octave Uzanne. Fragile souvenir aujourd’hui que celui de l’œuvre de cet homme essentiel aux «?Arts du Livre?», depuis l’édition bibliophilique jusqu’à l’art de la décoration des reliures, entre 1875 et 1900. Ambitieux, déterminé, volubile et distingué par la plume, animé de «?sensations d’art?», Octave Uzanne est avant tout, et surtout, de ces caractères «?indépendants?» qui ne s’en laissent pas conter au risque de perdre beaucoup. Un chroniqueur écrit à sa mort en 1931?: «?Dilettante laborieux, ayant vécu à une époque d’élégance, d’art désintéressé, d’indépendance ardemment défendue et de philosophie aimable, il aimait à répéter qu’il avait fait de sa propre existence un chef-d’œuvre.?» Qu’en était-il vraiment?? C’est le portrait vivant d’un homme de lettres, d’un homme d’esprit qui fut tour à tour bibliographe travailleur, éditeur, écrivain, bibliophile novateur, journaliste affranchi, doué de la passion du livre et du beau et, osons le mot, «?philosophe?», que nous souhaitons esquisser.

Auteur : Hugonnard-Roche Bertrand

Magazine : Art et Métiers du Livre n° 295 Page : 20-35

Walasse Ting
Le carnet du bibliophile

reliure d'art

estampe