Art et Métiers du Livre n° 301
Numéro spécial Salon du Livre Ancien, de l'Estampe et du Dessin

N° 301 - mars/avril 2014

9,50 €

ISSN : 0758413X

Le Salon International du Livre Ancien, de l’Estampe et du Dessin, qui aura lieu du 11 au 13 avril au Grand Palais, est l’événement majeur de ce printemps pour tous les bibliophiles et amateurs de belles « images ». C’est pourquoi nous avons voulu mettre à l’honneur le beau métier de libraire avec Léoda Empinet-Scale et Bernard Maurel, de la librairie Quadr’arts, deux professionnels particulièrement attachants, très dévoués à leur clientèle et à leurs confrères et qui soutiennent activement l’art de la reliure. La marquise de Sévigné et Bussy-Rabutin, son cousin, nous ont laissé, chacun à leur manière, un riche héritage ! Lettres et écrits ont fait l’objet de nombreuses éditions devenues rares et convoitées, que Bertrand Hugonard-Roche a recensées pour nous. L’estampe et le dessin ne sont pas oubliés. Devorah Boxer nous invite à la redécouverte d’objets hétéroclites, toutes ces choses oubliées auxquelles elle redonne vie dans ses gravures. L’art du dessin ne pourrait être mieux représenté que par le talent du grand Gustave Doré, ce génie de l’illustration, à ne pas manquer au Musée d’Orsay qui lui consacre une rétrospective. La reliure d’art, largement présente sur le salon grâce notamment aux Amis de la Reliure Originale, nous entraîne jusqu’en Allemagne où Roger Green, professionnel anglais, a installé son atelier dans lequel il crée de magnifiques décors et de fabuleux papiers décorés. Enfin, Frère Edgard Claes nous livre la 2e partie de l’article consacré à la technique du dos rapporté, dite à la « Elbel », une technique qu’il a adaptée, à sa manière, sur une reliure en polycarbonate, sa spécialité. Bonne lecture et rendez-vous sur notre stand au Grand Palais.

Actualités

bibliophilie

La librairie Quadr’arts
Sévigné et Rabutin

Gustave Doré, génie de l’illustration

Gustave Doré est un artiste hors du commun. À 15 ans à peine, il entame une carrière de caricaturiste puis d’illustrateur qui lui vaut une célébrité internationale. Il travaille pour les plus grands éditeurs de son temps, Hachette, Hetzel, Mame..., se mesure aux monuments de la littérature, Dante, Rabelais, La Fontaine, Perrault, Cervantès ou encore Shakespeare, sans oublier la Sainte Bible, et se fait ainsi le passeur de la culture européenne. Ses mondes imaginaires et fantastiques n’ont rien perdu de leur force et continuent d’inspirer nombre d’artistes contemporains, que ce soit au cinéma ou dans la bande dessinée. Le Musée d’Orsay lui consacre jusqu’au 11 mai une belle rétrospective qui présente son œuvre dessiné et gravé – la facette de son art la plus connue – ainsi que ses peintures et sculptures, cet autre pan de sa création qui n’aura jamais, en France du moins, le succès espéré. Entretien avec Philippe Kaenel, professeur titulaire d’histoire de l’art à l’Université de Lausanne et commissaire scientifique de l’exposition.

Auteur : Durand-Gallet Stéphanie

Magazine : Art et Métiers du Livre n° 301 Page : 46-53

Le carnet du bibliophile

reliure d'art

estampe