Art et Métiers du Livre n° 301
Numéro spécial Salon du Livre Ancien, de l'Estampe et du Dessin

N° 301 - mars/avril 2014

9,50 €

ISSN : 0758413X

Le Salon International du Livre Ancien, de l’Estampe et du Dessin, qui aura lieu du 11 au 13 avril au Grand Palais, est l’événement majeur de ce printemps pour tous les bibliophiles et amateurs de belles « images ». C’est pourquoi nous avons voulu mettre à l’honneur le beau métier de libraire avec Léoda Empinet-Scale et Bernard Maurel, de la librairie Quadr’arts, deux professionnels particulièrement attachants, très dévoués à leur clientèle et à leurs confrères et qui soutiennent activement l’art de la reliure. La marquise de Sévigné et Bussy-Rabutin, son cousin, nous ont laissé, chacun à leur manière, un riche héritage ! Lettres et écrits ont fait l’objet de nombreuses éditions devenues rares et convoitées, que Bertrand Hugonard-Roche a recensées pour nous. L’estampe et le dessin ne sont pas oubliés. Devorah Boxer nous invite à la redécouverte d’objets hétéroclites, toutes ces choses oubliées auxquelles elle redonne vie dans ses gravures. L’art du dessin ne pourrait être mieux représenté que par le talent du grand Gustave Doré, ce génie de l’illustration, à ne pas manquer au Musée d’Orsay qui lui consacre une rétrospective. La reliure d’art, largement présente sur le salon grâce notamment aux Amis de la Reliure Originale, nous entraîne jusqu’en Allemagne où Roger Green, professionnel anglais, a installé son atelier dans lequel il crée de magnifiques décors et de fabuleux papiers décorés. Enfin, Frère Edgard Claes nous livre la 2e partie de l’article consacré à la technique du dos rapporté, dite à la « Elbel », une technique qu’il a adaptée, à sa manière, sur une reliure en polycarbonate, sa spécialité. Bonne lecture et rendez-vous sur notre stand au Grand Palais.

Actualités

bibliophilie

La librairie Quadr’arts

Sévigné et Rabutin

Dans la littérature du XVIIe siècle, deux figures se détachent presque malgré elles : celle de Madame de Sévigné et celle de Bussy-Rabutin. L’ordre dans lequel ils sont naturellement présentés est celui de leur notoriété acquise au fil des siècles : la marquise de Sévigné toujours auréolée d’une célébrité sans faille grâce à sa célèbre Correspondance, le comte de Bussy encore poudré du soufre de son Histoire amoureuse des Gaules publiée bien malgré lui. Deux succès littéraires involontaires qui, même au XXe siècle, continuent de passionner les amateurs du Grand Siècle de Louis XIV. Les bibliophiles d’hier et d’aujourd’hui se rejoignent pour dire toute la complexité au sujet des différentes éditions des œuvres de l’un et l’autre. Mettre au clair quelques dates, quelques faits, rappeler quelques détails bibliographiques, permettra sans nul doute à plus d’un lecteur de se faire une bien meilleure idée de ce que fût leur apport pour les lettres françaises.

Auteur : Hugonnard-Roche Bertrand

Magazine : Art et Métiers du Livre n° 301 Page : 34-45

Gustave Doré, génie de l’illustration
Le carnet du bibliophile

reliure d'art

estampe