Art et Métiers du Livre n° 310
Claude Ribal, les émotions d'un décorateur de livres

N° 310 - septembre/octobre 2015

10,50 €

ISSN : 0758413X

Nouveauté : Art & Métiers du Livre vous offre, à partir de ce numéro, une mise en pages plus aérée, qui continue bien sûr à mettre en valeur textes et images. Au sommaire, le célèbre peintre Gérard Garouste dévoile son travail de graveur et d’illustrateur. Autre visite d’atelier, celle de Claude Ribal, décorateur de livres pour des relieurs tels que Monique Mathieu, Renaud Vernier ou Louise Bescond. Avec Trésors royaux, la bibliothèque de François Ier, une exposition à voir à Blois, le livre ancien est à l’honneur, de même que dans l’enquête quasi policière menée pour lever le mystère des premières éditions perdues de l’Institution du Prince de Guillaume Budé. On pourra lire également le parcours du buriniste Louis-René Berge, membre de l’Institut, et son investissement pour le rayonnement de l’estampe. Et vous retrouvez bien sûr les Actualités avec, par exemple, la Biennale mondiale de la reliure d’art en vallée de Chevreuse, et le Carnet du bibliophile, qui vous emmène au fil des catalogues libraires, des ventes aux enchères et sur les pas de Stendhal en Italie.

Actualités

Articles

La bibliothèque de François Ier
L’Institution du Prince de G. Budé
Gérard Garouste
Louis-René Berge

Louis-René Berge

C’est en 2005 que Louis-René Berge est élu à l’Académie des beaux-arts. Si, en tant qu’artiste, il a pratiqué exclusivement le burin, comme académicien c’est l’estampe dans toute sa diversité technique, eau-forte, bois, lithographie, et ses déclinaisons esthétiques qu’il s’est appliqué à défendre. Avec d’autant plus d’élégance que, dans toutes les actions qu’il a menées au sein de notre maison, jamais il n’a mis en avant sa propre production de buriniste ni affiché quelque préférence pour l’ancestral outil qui eut sa faveur, dont la rigueur et la pureté convenaient tant à sa personnalité d’artiste.

Auteur : Erik Desmazières

Magazine : Art et Métiers du Livre n° 310 Page : 53-55

Claude Ribal

bibliophilie